« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Trôo : Succès confirmé pour le "Vide Ateliers d'artistes"

Article créé le 24/11/2019

Fondé par Madeleine Villalta, il y a quelques années, le « Vide Ateliers d’artistes », un concept novateur dans la région, a connu d’emblée un succès qui se renouvelle d’année en année. Il est vrai que les exposants sont sélectionnés avec le plus grand soin et que tous ont su acquérir une réputation qui dépasse de beaucoup les limites du département et de la région.
Le vide atelier donne l’occasion aux créateurs de mettre en vente des œuvres qui ne correspondent plus à leur travail actuel.
Compte tenu de la taille de la salle et afin de mettre à l’aise aussi bien les visiteurs que les artistes, ces derniers sont limités à une dizaine.
Parmi ceux-ci on notait la présence de Michèle Perbet, une créatrice pleine d’humour, au tempérament un peu iconoclaste ; à côté d’une chaise improbable, elle exposait une sorte de monstre sympathique issu d’un travail au crochet, de l’esprit inventif d’un chat et recouvert de papier ; non loin, Justine Philippe qui s’ingénie à récupérer les chutes de tissus africains pour les transformer avec talent en sacs, en vêtements voire en bijoux.
Laurence Brignon, toujours à la recherche de techniques nouvelles, exposait des digigraphies ; Dominique Agogué qui a choisi de s’impliquer désormais dans la photographie, montrait  des lampes façonnées à partir d’objets recyclés.
Jean-François Krettly, un photographe professionnel partageait son stand avec Anne Daguin, une « bocaliste » qui met en scène des inclusions d’objets dans des bocaux.
Anne Granger se livre à un dépeçage soigneux des magasines féminins dont elle tire des lambeaux pour réaliser des collages qui prennent souvent la forme de mandalas. 
Anne Jacomo, une restauratrice d’art, achète dans des brocantes et vide-greniers des tableaux anciens qu’elle se plait à restaurer. De son côté, Frédérique Reffet exposait des œuvres issues de différentes techniques.
On notait également la présence de Michèle Cantegreil, une peintre troïenne très appréciée et celle de Giovanni Scarciello, le sculpteur montoirien qui proposait cette fois des oeuvres picturales.
Quelque 300 visiteurs parmi lesquels de nombreux acheteurs ont visité cette exposition insolite dont on peut espérer qu’elle perdurera dans la vallée du Loir.
Sabine & Xavier Campion







Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 24/11/2019


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






publicité - espace annonceurs



Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site