« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Couture-sur-Loir : froid polaire sur le marché du "Blanc"

Article créé le 22/01/2023



Nous étions habitués autrefois aux pointes de froid du mois de janvier ; le réchauffement climatique nous a quelque peu fait perdre nos repères. Nous sommes certainement nombreux à avoir été surpris parce ce qui n’était jusqu’alors qu’ un simple jour d’hiver.

Ce dimanche matin, la bise soufflait sur le marché des producteurs de Couture consacré en cette période au « blanc », c’est-à-dire au linge de maison ; une tradition qui remonterait au XIXe siècle et serait due à Aristide Boucicault, le fondateur du premier grand magasin, « Le Bon Marché ». Depuis le linge de maison a pris des couleurs comme en témoignaient d’ailleurs toutes les serviettes, torchons, taies d’oreillers et autres draps que les conseillers municipaux avaient extraits de leurs armoires pour en décorer les murs. Comme les produits du soleil d’Elodie (olives, fruits secs, tapenade,etc.) ne suffisaient pas tout à fait à réchauffer la température, Philippe Mercier, le maire, chaudement emmitouflé, vendait du café bouillant, au profit de la caisse des écoles ; les clients étaient nombreux à se presser sur son stand ; ils n’hésitaient pas pourtant à faire un détour chez son voisin, « La Brasserie de la Peau d’oie », dont les délicieux breuvages enchantent les papilles. Charcuterie, fromages, pâtes bio, légumes, miel, mets asiatiques… mais aussi artisans d’art, ils étaient nombreux à avoir bravé les frimas de l’hiver pour venir sur ce marché devenu incontournable en quelques courtes années.

Le prochain marché sera consacré à la Saint-Valentin, fête des amoureux, comme chacun le sait. Que l’on soit ou non dans ces dispositions d’esprit, il sera possible de commander un repas festif et sympathique pour l’occasion ; celui-ci sera préparé par un nouveau traiteur vendômois , « De ma cuisine » dont le chef, Pascal Brindeau, revisite les plats traditionnels avec les produits locaux et dont le labo est installé dans le restaurant « Ô saveurs de Vendôme » animé par le chef Laurent Philippe.

Alors que la matinée voyait apparaitre les premiers rayons du soleil, les clients se faisaient de plus en plus nombreux. Allons, le marché de Couture est inoxydable et résiste même aux températures polaires.

Prochain rendez-vous à la Saint-Valentin  et si vous aimez ce mets raffiné, vous pourrez même commander le célèbre « saumon gravelax » du chef Pascal.

Sabine Campion






Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 22/01/2023


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






publicité - espace annonceurs



Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site