« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Tréhet : le cochon dans tous ses états salué par une foule d'admirateurs

Article créé le 24/07/2022







A Tréhet, le retour de la Fête du cochon n’est pas passé inaperçu ; les visiteurs ont été nombreux, à un moment ou à un autre de la journée à participer à des animations toujours aussi populaires. La brocante et le marché des producteurs ont occupé la matinée avant, qu’à la fin de celle-ci, le célèbre concours des mangeurs de boudin dont le déroulé était commenté par « Denis Anim’ », n’attire une foule admirative : il n’est pas facile, croyez-le, en ne buvant que de l’eau, d’avaler plusieurs dizaines de centimètres de boudin, même si celui-ci est délicieux !

Le lancer de queue de cochon, une variante locale de celui du javelot ou du poids, qui pourrait, à juste titre figurer parmi les compétitions olympiques, a attiré de jeunes talents prêts à relever tous les défis.

Quant au concours de cri du cochon, il a vu naitre un supplément très apprécié avec le cri du cochon par les enfants ; il est vrai que ces derniers savent faire preuve d’une imagination débordante !

Monsieur le maire de Vallée de Ronsard, Philippe Mercier, était sur tous les fronts encourageant les uns, remontant le moral des autres sans oublier pour autant d’accueillir les personnalités. C’est ainsi que nous avons remarqué la présence de Laurent Brillard, maire de Vendôme et président des Territoires vendômois, saisi par l’objectif indiscret d’un reporter talentueux, dissimulant en partie son visage sous un groin et muni d’oreilles gigantesques ; cette fête du cochon est un excellent symbole de la chaleur de l’accueil dans notre région où l’on sait faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

« La Banda Jean » a rythmé les festivités de l’après-midi . « L’allégorie de la grenouille », un spectacle jubilatoire et déambulatoire de la compagnie « Deus ex machina »  mêlait acrobatie et théâtre, donnant l’impression que les héros se déplaçaient en apesanteur.

Le soir, avant que le feu d’artifice et la soirée dansante ne viennent clore une journée bien remplie, un spectacle pyrotechnique a entrainé les spectateurs dans un voyage autour du fascinant monde du feu à travers les âges.

Une fois de plus les organisateurs ont réussi leur pari, en mêlant habilement les genres, d’ attirer un public de plus en plus nombreux et toujours séduit. Nul doute que l’an prochain, « Les Amis du Niclos » sauront encore offrir de nombreuses et insolites surprises !

Sabine & Xavier Campion

 






Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 24/07/2022


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






publicité - espace annonceurs



Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site