« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Saint-Martin-des-Bois : La Fête de la patate bientôt de retour !

Article créé le 10/05/2022




Ce mois de mai commence bien puisque « Trait et Loisirs en Val de Loir » nous annonce le retour de la célèbre Fête de la patate à Saint-Martin-des-Bois.

Samedi 7 mai, une vingtaine de membres de l’association s’étaient donné rendez-vous dans le champ prêté par la commune à proximité des Serres de Saint-Martin, pour procéder à la plantation des fameuses patates indispensables à la tenue de la manifestation. Celle-ci se déroulera le 11 septembre prochain. En attendant, les bénévoles ont planté quelque 800 kg de pommes de terre issues de quatre variétés différentes : Gourmandine, Agatha, Chérye et Agria, ces dernières devant recevoir un autre nom, plus poétique, issu de l’imagination toujours fertile des membres de l’association. Audrey Duval, sa présidente, nous a rappelé qu’en 2019, 7 tonnes de pommes de terre avaient été récoltées, cuisinées et consommées ou vendues sur place. Durant les deux années passées, les  5 000m2 du champ ont été entretenus avec soin et ont été plantés en jachère fleurie, ce qui a profité au petit peuple des insectes et des oiseaux.

L’on sait que l’un des objectifs de la manifestation consiste à maintenir les traditions ancestrales du travail de la terre à une époque, pas si lointaine,  où les tracteurs et les machines hyper connectées n’existaient pas encore ; les femmes et les hommes avec leurs robustes chevaux traçaient les sillons et parcouraient  les champs de l’aube au soleil couchant. Nos amis de l’association ont fait de même accompagnés de Rudy, un solide Percheron de 17 ans, de Quezac, un superbe Breton de 18 ans et du jeune Fabergue, un Percheron prometteur âgé seulement de 6 ans. Ugolin et son fils Eole, les ânes vedettes du Vendômois, avaient tenu à apporter un concours actif. Après la mise en état de la terre, la planteuse tirée par Rudy a commencé son va-et-vient. Il ne reste plus qu’à espérer qu’une météo clémente apporte suffisamment d’eau pour assurer la croissance des tubercules.

La journée du 11 septembre sera encore plus riche en animations que lors de la précédente édition ; on y verra notamment « Mélanie » qui donnera un spectacle avec des chevaux de trait tout au long de la journée. Pour permettre aux enfants et aux jeunes de découvrir des métiers anciens, l’association recherche des artisans qui accepteraient de faire des démonstrations de leur art : tailleur de pierre, maréchal ferrant, charron, sellier, bourrelier, etc.

De nombreux exposants ont déjà confirmé leur participation et, comme d’habitude, les visiteurs pourront ramasser leurs patates pour l’hiver après les avoir  pesées et, bien entendu, payées. Ils pourront se restaurer grâce aux habiles  cuisinières et cuisiniers de l’association qui prépareront les délicieuses patates rôties avec de l’ail et du persil.

Cette Fête de la patate qui a séduit dès sa création un nombreux public, toutes générations confondues, a un premier avantage, celui de montrer que les patates poussent dans la terre et non sous forme de frites dans un sac au fond d’un congélateur ; elle est aussi le témoignage de la vitalité du monde rural sans lequel, on l’oublie trop souvent, il n’y aurait point de nourriture. Le travail de la terre a toujours été pénible et aléatoire quant aux résultats ; les agriculteurs ne connaissent pas les « RTT » non plus que, bien souvent, les vacances car les vaches, les chèvres ou les brebis doivent être traites tous les jours, le lait ne prenant pas naissance au fond d’une bouteille en plastique.

Le 11 septembre, venez nombreux à Saint-Martin-des-Bois pour découvrir la campagne d’autrefois et vous régaler des savoureuses patates cultivées à l’ancienne.

Sabine & Xavier Campion






Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 10/05/2022


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site