« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Trôo : Mahmoud Khayri : un travail plein de couleurs et de raffinement

Article créé le 10/04/2022


Trôo, au cœur de la vallée du Loir est un village très particulier dont le charme envoûtant séduit particulièrement les artistes. Mahmoud Khayri est né à Assouan en 1976. C’est là qu’ adolescent, il découvre la sculpture auprès  d’Idrisse Abdalrhman ; il fréquente le centre culturel français d’Assouan où il développe ses talents artistiques et expose ses premières œuvres.. Il s’installe en France en 2000 ; naturalisé Français, il poursuit son travail de sculpteur, parallèlement à sa carrière, dans un atelier de la ville de Paris. Petit à petit, il se fait connaitre auprès d’amateurs qui apprécient ses créations. Sa rencontre, en 2018, avec le directeur d’un lieu culturel, lui offre l’occasion de professionnaliser son activité artistique. Il commence à exposer dans des lieux très différents en France et en Belgique où il est présent à la Galerie Balthasart. Il  façonne aussi bien le bois, que la pierre de savon ou l’albâtre. Confiné en Egypte en 2020  et ne disposant pas de ses matériaux habituels, il se lance dans la peinture sur carton.

Installé à Paris, il n’y dispose que d’un tout petit atelier ; c’est donc avec bonheur qu’il découvre à Trôo un lieu idéal, chaleureux et sympathique, pour nourrir son imaginaire. Un peu timide et réservé, Mahmoud accueille volontiers des visiteurs auxquels il explique et détaille avec bonheur son travail.

Ses peintures sont très colorées, même lorsque le noir est dominant, il en émane un dynamisme joyeux qui capte le regard.

Ses sculptures jaillissent du bloc de pierre et représentent des visages, des animaux, des mains ; la lumière « fait apparaitre une vibration de la structure du matériau et met en valeur ses veines et ses nuances ».

Parmi les nouveautés on peut noter la présence d’ une série de figurines en forme de totems dont le point commun est l’utilisation de noix de différentes origines, teintes et formes ; une suite de théières revisitées affichent une gamme de couleurs étonnantes.

Faisant suite à ses xpositions à Trôo, Mahmoud envisage d’ouvrir de nouveau son atelier dans les prochaines semaines

 

Hashtags liés à cette page:

#Mahmoud Khayri Trôo





Publié par: Sabine et Xavier Campion

Date de dernière modification de cette page: 10/04/2022


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






publicité - espace annonceurs



Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site