« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Montoire : le lycée Sainte-Cécile dans le vent

Article créé le 08/06/2021

Sylvie Dahuron, professeur de français, et Geoffrey Gilbert, professeur d’EPS, ont proposé aux élèves de seconde bac pro SAPAT ainsi qu’à ceux de 2ème année de CAP SAPVER, des ateliers pour provoquer une réflexion favorisant l’adoption d’un comportement responsable tant au niveau individuel que  collectif. Sur une durée de trois jours, trois thèmes ont été abordés , le sport, la santé et le développement durable. Les 26 jeunes ont été répartis en deux groupes, chacun sous la conduite d’un professeur, avec le concours de Bruno Denis, technicien.

La première matinée a été consacrée à la confection de produits ménagers écologiques qui ont le double avantage d’avoir moins d’impact sur la nature et d’être peu coûteux.

Un atelier bien-être, sous la direction de Céline Vatan Levier, professeur de yoga, a permis aux élèves de se recentrer sur eux-mêmes et d’utiliser ce mieux-être pour apporter toute leur attention et tous leurs soins aux autres.

L’après-midi a été employé au ramassage de déchets. Un premier groupe a visité un périmètre de l’ordre de 400m autour du quartier Marescot et a récolté un curieux butin allant de vieilles huisseries, à une pancarte pour afficher un permis de construire en passant par une lunette de WC et un monceau de cannettes, bouteilles et articles en plastique sans oublier les masques destinés, en principe, à la protection sanitaire ; cet ensemble hétéroclite a rempli la camionnette mise à leur disposition pour le ramassage, par la municipalité . Le second groupe a parcouru le jardin Saint-Oustrille et le centre ville en collectant de nombreux mégots, également des masques, de l’aluminium d’emballage… Les élèves ont pu se rendre compte à quel point les problèmes de santé étaient liés à la fois à la pratique du sport et au maintien de la salubrité publique.

Durant la deuxième journée, dédiée au sport, à la santé et à la nutrition, les élèves, toujours divisés en deux groupes, ont pratiqué successivement la voile sur le plan d’eau de Villiers et la marche à pied pour se rendre à Villavard et y visiter la champignonnière, ce qui leur a permis de constater que la nourriture pouvait être produite localement et d’une manière écologique puisque la champignonnière pratique le bio.

La troisième journée est destinée à renforcer cette constatation avec la visite de l’entreprise de maraîchage bio de Julie de Féraudy, sise à Montoire même. Julie vend ses légumes directement, par internet, sur les marchés comme celui de Montoire ou  sur son exploitation. Elle est tout à fait représentative de ces agriculteurs qui ont choisi la vente en circuit court ; les élèves seront invités à participer à l’une de ses activités.

Le bilan de ces journées sera tiré lors d’un débat avec la projection du film « Demain », dû à Cyril Dion et Mélanie Laurent, César du meilleur documentaire en 2016. Face aux prévisions pessimistes de plusieurs scientifiques, les auteurs ont pris le parti  de l’optimisme en montrant que des solutions sont possibles aussi bien dans les domaines de l’agriculture, que dans ceux de l’énergie, de l’économie, de l’éducation ou encore de la démocratie.

A la fin de la première journée, Arnault et Patrick Tafilet, respectivement maire et adjoint de Montoire, ont assisté au retour de la collecte et se sont montrés très impressionnés par le travail accompli. Le maire, a offert, dans la mesure où son agenda le lui permettrait, d’ accompagner les jeunes  la prochaine fois.

Tout se terminera mercredi soir par un goûter à base de fromage blanc local, nappé d’un coulis de fraise élaboré par la directrice du lycée, Guylaine Guillaumin.  Ces élèves ont bien de la chance !

Sabine & Xavier Campion

Hashtags liés à cette page:

#Lycée Sainte-Cécile Montoire






Date de dernière modification de cette page: 08/06/2021


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site