« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Montoire : vaccination au centre éphémère

Article créé le 22/02/2021

Actuellement, le Loir-et-Cher compte huit centres pérennes de vaccination pour le COVID 19 parmi lesquels Vendôme. Dix centres éphémères vont être mis en place pour des besoins de proximité.

Le premier a été installé à Montoire, dans le vaste espace du gymnase de la Communauté d’agglomération et a accueilli des candidats au vaccin durant la journée du 22 février.  Il a fait l’objet d’une organisation rigoureuse grâce à la mobilisation de la municipalité et de ses agents, du SDIS, du corps médical ainsi que des mairies de communes voisines.

Dès 9h du matin,  Magali Chapey, sous-préfète, Catherine Lhéritier, présidente de l’association des maires du Loir-et-Cher, vice-présidente du conseil départemental, Laurent Brillard, président de la Communauté d’agglo, Claire Foucher-Maupetit, présidente du syndicat du Pays vendômois, vice-président de la CATV en charge de la santé, le capitaine Damien Lopez du SDIS, coordonateur, Eric Vanwassenhove, délégué territorial de l’ARS, le Dr Bernard Baudron représentant l’ordre des médecins, Arnaud Tafilet, maire de Montoire, étaient présents pour faire le point sur ce nouveau dispositif installé par le Préfet pour répondre au souhait exprimé par plusieurs maires de communes rurales.

L’organisation matérielle d’un tel centre nécessite  une organisation relativement complexe et rigoureuse qui ne peut être mise en place qu’avec l’implication d’un certain nombre de services. A Montoire, la Communauté d’agglo a mis à disposition le local ; le capitaine Lopez assurait la coordination, un agent d’accueil recevait les personnes inscrites, deux médecins (Les Drs. Dubois et Lorencki) assuraient la vaccination, assistés de deux infirmières tandis qu’un agent communal, pompier volontaire, surveillait les réactions des personnes à l’injection.

Les personnalités présentes se sont félicitées de la coopération entre services grâce à laquelle le déploiement d’un tel dispositif a pu être rapidement assuré. L’implication des membres du corps médical a été particulièrement soulignée. Ces centres éphémères sont destinés à accueillir les personnes vulnérables et dépourvues de tout moyen de transport, volontaires pour se faire vacciner. Catherine Lhéritier et Claire Foucher-Maupetit ont remercié le Préfet pour la prise en compte de l’inquiétude des ruraux dont une partie de la population, souvent âgée, a des problèmes pour se déplacer. Le délégué de l’ARS s’est félicité que la vaccination soit ainsi amenée au plus près de ces personnes.

Le responsable du SDIS a rappelé que celui-ci était engagé sur deux centres pérennes, Blois et Vendôme et qu’un officier serait chargé de coordonner les opérations dans chaque centre éphémère.

Arnaud Tafilet a souligné que les personnes venues se faire vacciner était heureuses de cette solution.

Au total 60 doses de vaccin ont pu être administrées, ce qui, sur dix centres, représentera 600 personnes supplémentaires, a souligné la sous-préfète.

Les personnes qui souhaitent se faire vacciner mais qui n’ont pu obtenir de rendez-vous à cet effet, doivent continuer à faire une demande dans les centres pérennes tels que Vendôme. Le transport pourra être assuré gratuitement soit par la Communauté d’agglomération soit par les municipalités des communes.

Les officiels ont insisté sur l’engagement total des personnels soignants ; ceux présents à Montoire avaient déjà effectué des missions identiques dans d’autres centres. Il faut également saluer le travail du Dr Baudron dont chacun connait le dévouement et l’efficacité.

Le centre sera à nouveau ouvert le 22 mars pour la deuxième injection.

Sabine & Xavier Campion

 







Date de dernière modification de cette page: 22/02/2021


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site