« Chers lectrices et lecteurs du Mille-Pattes, aujourd’hui nous avons plus que besoin de votre soutien pour que l’aventure continue. Les dépenses en carburant pour nous déplacer pour recueillir vos témoignages, vous interviewer, valoriser vos lieux ou activités sont devenues trop importantes et la zone rouge a été atteinte. Pour éviter l’arrêt du Mille-Pattes nous avons besoin de votre don (déductible des impôts), même symbolique, même 2€ si vous ne pouvez pas plus, c’est la quantité de dons qui sauvera le Mille-Pattes. Cliquer ci-dessous sur le bouton "Donate" pour faire un don » (avec Paypal, ou une carte bancaire même sans avoir de compte Paypal)

Vendôme et les Territoires vendômois lancent leur "market place made in France"

Article créé le 20/11/2020



On n’en attendait pas moins de Vendôme, une ville qui, tout à la fois, se trouve à la pointe du progrès, veut défendre  le « made in France » et  fait tout pour aider ses commerçants et artisans. Ainsi qu’il l’a souligné, le maire, Laurent Brillard, aussi président de la Communauté des Territoires vendômois, a saisi l’occasion du premier confinement, pour adopter une solution pérenne qui soit à la fois le reflet digital de la richesse commerciale de la ville et du territoire ainsi qu’ un moyen d’accès numérique et d’utilisation facile susceptible de créer un engouement durable auprès des acheteurs locaux mais aussi au niveau départemental, régional, national, voir international, s’appuyant sur la « market place », « vendome-eshopping.com »

C’est Michèle Corvaisier, adjointe au maire, chargée de la politique évènementielle et des relations internationales, qui a suivi ce dossier en concertation  avec la Fédération du commerce vendômois. Le système se devait d’être simple, efficace et performant. L’élue n’a donc pas hésité à rencontrer les responsables de plusieurs plateformes afin d’opérer la meilleure sélection possible avec l’aide de Marwane Chabbi, conseiller municipal, fin connaisseur du numérique. Finalement deux candidatures ont été retenues et soumises au comité de pilotage  pour le choix définitif qui s’est porté sur « Wishibam », une plateforme française, basée à Paris, dont les employés et les données se trouvent en France et dont la dirigeante est issue d’une famille de commerçants. La structure a été primée de nombreuses fois, notamment comme « meilleure innovation commerciale » au « Marché de l’implantation commerciale et de la distribution » 2019 (MAPIC) et labellisée par le ministère de l’Economie.

Concrètement, l’équipe crée une passerelle  avec les sites des commerces qui en possèdent déjà un ; lorsque ce n’est pas le cas, elle intègre les fiches produits ; le commerçant n’a plus qu’à ajouter les photos.  En quelques minutes chaque professionnel sera équipé d’un espace marchand et d’un système de gestion optimisée des stock permettant l’anticipation des ruptures ; point important, une veille concurrentielle sur les prix « web » doit assurer la compétitivité du magasin. Le paiement sera effectué en ligne et le client pourra choisir entre la livraison ou le retrait en magasin. Le coût du transport variera en fonction du volume de transactions généré et sera de l’ordre de 4 à 6 €. Les livraisons seront prises en charge par la plateforme qui dispose d’un réseau logistique local.

Ce système est proposé aux commerçants et aux artisans disposant d’un point de vente (y compris les restaurants) de Vendôme et des Territoires vendômois. 173 points ont été identifiés dans la ville centre et 290 sur l’ensemble de la Communauté. Il n’y a aucune limite au nombre de commerçants voulant rallier le site.

Le coût d’acquisition du système, de l’ordre de 30 000€ HT sera assumé par Vendôme et les Territoires vendômois qui règleront, en outre, les frais d’exploitation annuels. Aucun prélèvement sur les ventes ne sera effectué d’ici le 2 mai. A partir de cette date, comme pour tous les systèmes de vente en ligne, 5% seront prélevés sur les ventes par la plateforme ce qui constitue un niveau de rémunération faible par rapport à la moyenne du marché.

« vendome-eshopping.com », à l’image de la marque « Vendôme », dispose de son propre logo, sobre et élégant, véritable reflet du territoire et d’une communauté de commerçants unis dans la recherche  de la qualité des produits, de l’accueil et de la relation avec la clientèle

La plateforme sera mise en service le mardi 24 novembre.

Une campagne de communication va être lancée avec le concours de la direction de la communication de la Communauté et de sa nouvelle responsable Carol-Ann Loury. Tandis qu’une page « Facebook » dédiée  est créée , une grande campagne promotionnelle est menée sur les réseaux sociaux et à la radio. Un court-métrage destiné à devenir viral va être lancé.

Quoi qu’il advienne, la crise sanitaire et ses répercussions sociales contribuent à l’accélération du changement. En dehors même des problèmes générés par le confinement, le numérique a conforté d’une manière durable et irréversible sa position. Néanmoins, les commerces de centre ville sont appelés à conserver toute leur vitalité car ils forment l’indispensable tissu économique et sociétal de nos collectivités. « Le miroir digital » créé par le site vendômois doit leur apporter un supplément de visibilité entrainant un accroissement du chiffre d’affaires ; c’est aussi une synergie qui se crée pour tout le territoire dont les différentes et multiples facettes seront visibles aussi bien des habitants que de tous les autres. A côté des gigantesques plateformes, une ville et un territoire qui privilégient le bon goût , l’élégance et le savoir-faire, a bien évidemment sa place.

« vendome-eshopping.com »

Sabine & Xavier Campion

Hashtags liés à cette page:

#vendome-eshopping.com
# Vendôme
# market place





Date de dernière modification de cette page: 20/11/2020


Commentaires sur cet article


Laisser un commentaire

Seules les personnes ayant un compte sur ce site, et connectées, peuvent laisser un message.
Cliquez sur le lien suivant pour vous inscrire sur ce site (gratuit), ou pour vous connecter si vous avez déjà effectué votre inscription: www.lemille-pattes.net/bo




Partager cette page






Le Mille Pattes, site d'actualité indépendant de la vallée du Loir

Le Mille Pattes, c'est plus de 13 400 visites par mois !

 

Recevez par mail nos nouvelles publications en créant un compte ici, c'est rapide et gratuit

 

Le Mille-Pattes, c'est aussi sur 

      

Cliquer ici pour la vidéo de présentation du nouveau site