Vendôme Atelier Numérique : petite structure, beaucoup d’idées !

Publié par le 8 mars 2019 1 Commentaire

Né en octobre 2015, « Vendôme Atelier Numérique », plus connu sous son acronyme de « VAN » vient de tenir son assemblée générale à l’Espace Outremer, où il est installé, près de la gare du TGV. Ici comme dans de nombreux autres endroits, ce « Fab Lab » a été adossé à un « tiers lieu », c’est-à-dire à un lieu partagé et ouvert à tous les publics pour leur permettre  d’échanger, de concevoir et de réaliser leurs projets, avec les outils mis à leur disposition.

Le bureau de l’association a été renouvelé le 26 février dernier ; Laurent Jegouzo a succédé à Yoran Maulny à la présidence. Les membres se réunissent chaque mardi, de 19h à 22h. Ils sont de tous âges et ont reçu les formations les plus diverses : certains sont informaticiens, d’autre électroniciens, d’autres encore mécaniciens… Ils doivent montrer en commun une grande curiosité et un souci affirmé de leur autonomie.

Le « Fab Lab » dispose d’un certain nombre de machines et d’outils :

-un parc de PC, don d’une société blaisoise, « Francos » ;

-deux imprimantes 3D offertes par Tobeca, fabricant à Vendôme ;

-une machine à découper le vinyle ;

-une découpeuse laser professionnelle acquise grâce aux Territoires vendômois et à des fonds européens.

-divers outils classiques (étau, marteaux, pinces, perceuses, fers à souder, et divers composants, etc.)

L’un des projets phares mené par l’association qui en est le leader dans la région, est le recyclage du plastique (« Precious Plastic ») . L’objectif est de réaliser des outils ( tels que l’extrudeuse) dont les modèles, venant des Pays-Bas, sont disponibles en « open source ». A terme ceux-ci seront intégrés au patrimoine de l’association ; ils pourront être utilisés par les porteurs de projets pour concrétiser leurs idées, fabriquer un prototype ou une petite série.

On vient au « Fab Lab » avec l’envie d’apprendre, de découvrir mais aussi de mettre au point, de construire ce qui ne relève au départ que de l’imagination. Pour ceux qui  n’auraient pas d’idées, l’association est en mesure de proposer des projets polyvalents pouvant satisfaire toutes les aspirations.

La dernière machine arrivée, la découpeuse laser, a contraint l’association à instituer une formation pour son utilisation. Celle-ci a été mise au point par l’un des plus jeunes membres, Thaumas. Cette machine, pilotée par un logiciel, est capable de graver et de découper des matériaux comme le bois, le plexiglass, certains cuirs, du carton, etc. ; on peut l’utiliser pour faire de la marqueterie. L’association accepte de la louer à l’heure (40€) ou par fraction d’heure.

Un réseau régional informel des « Fab Labs » s’est progressivement mis en place ; un réseau national est en cours de constitution

« Nous devons promouvoir nos activités et nous faire mieux connaitre au niveau local afin de recruter de nouveaux adhérents » , nous a expliqué Yoran Maulni qui a assumé la présidence jusqu’à la dernière assemblée générale. L’association participera au Festival de la création numérique « Vagabondag(e)s » dans le Loir-et-Cher, du 6 au 30 mars prochain.

« Nous avons peu de moyens, ce qui nous a obligé à faire preuve de créativité et d’inventivité ; nous sommes un petit groupe, nous ne disposons que d’un  budget réduit mais notre expertise est reconnue dans la région où nous apparaissons comme des leaders. Nous organisons des formations car l’un de nos objectifs est la transmission du savoir. »

Parmi les membres présents, René, venu de Sougé, professeur de dessin artistique à la retraite, manie avec succès l’imprimante 3D ; Cédric, de Vendôme, veut utiliser des canettes pour réaliser des panneaux photovoltaïques ; Yann, de Ternay, lui, espère créer une recyclerie associative à Montoire.

Sur le site www.vendomeateliernumerique.fr , les personnes intéressées trouveront tous les renseignements utiles : présentation des machines, horaires, activités, réservations, rendez-vous de formation etc.

                                                                                                                          Sabine et Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Un commentaire

  • Le 10 mars 2019 Patrick Brouillé a écrit :

    Le Mille Pattes toujours à l’affut d’informations utiles.
    Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.