Vallée du Loir : une balade dans dix sites insolites

Publié par le 4 mars 2019 Laissez vos commentaires

Une dizaine de sites insolites situés dans la vallée du Loir, quelle que soit la division administrative dont ils relèvent, ont décidé de travailler ensemble afin d’attirer un flux touristique dans ce lieu divisé entre plusieurs départements, voire des régions et qui, de ce fait, ne bénéficient pas toujours de la notoriété qu’ils méritent. Il s’agit de fédérer des individualités afin de créer, pour les touristes, un parcours indépendant des frontières administratives ; à chacun de promouvoir les autres à travers ses propres visiteurs ; aucun ne constitue un but en soi mais relève d’une progression au fil du Loir. Leur ambition est de capitaliser sur la vallée du Loir « historique ». Pour le moment, les sites sont dix, implantés dans le Loir-et-Cher et dans la Sarthe : musée de la Cafetière (Montval), musée de la Rotonde (Montabon), musée de l’Audiovisuel et de la communication (Montval), « Trôo Tourisme », Le Moulin Pousset (Vouvray-sur-Loir), le Moulin de Rotrou (Vaas), « Musikenfête » (Montoire), le Cabinet de curiosités et le musée de la Tuile (Montoire) , la Gare historique (Montoire) enfin le musée de la Fonderie (Fréteval).

Ces « sites insolites au fil du Loir », ainsi qu’ils se nomment, ont tenu une réunion dans les locaux de « Musikenfête » à Montoire, le 2 mars. Il s’agissait essentiellement de valider le projet d’une plaquette de présentation .

Claire Granger, vice-présidente des Territoires vendômois en charge du tourisme, a insisté sur le caractère symbolique d’une première aide destinée à l’impression du document. Jean-François Proux (« Musikenfête ») s’est félicité de la réaction très rapide de la Communauté d’agglo et a rappelé l’objectif primordial, c’est-à-dire la validation du contenu et la présentation du dépliant mettant en valeur les dix sites participants qui devrait être remis à l’imprimeur dans les prochains jours ; le premier tirage prévu est de 20 000 exemplaires dont une partie sera distribuée aux offices de tourisme. Jean-François Proux  est chargé des relations avec l’imprimeur vendômois choisi par le groupe.

Guy Moyer, maire de Montoire, s’est réjoui de cette initiative en insistant sur les mutualisations possibles entre le bureau de l’office de tourisme à Montoire et « Musikenfête » ; quant à Shelly de Vito, co-directrice du Centre d’art contemporain de Paillard à Poncé, elle s’est prononcée en faveur de visites de découverte des sites qui pourraient être regroupées au sein d’une formule de type « rallye ». Jean-Louis Garigue, pour sa part, a souligné la nécessité pour chaque structure de faire preuve de créativité afin de susciter en permanence le renouvellement de l’intérêt des visiteurs. Jean-François Proux a posé le problème du lieu et de la date de l’inauguration de la nouvelle destination touristique que constituent les « sites insolites au fil du Loir ». Guy Moyer a évoqué à ce sujet la possibilité de relancer « Les Printanières du tourisme » qui ont connu en leur temps un beau succès. Il a mentionné la possibilité de profiter de l’inauguration de la place Clémenceau pour assurer la promotion de cette initiative qui pourrait également bénéficier d’un stand à la Foire de Pentecôte de Montoire.

La prochaine réunion devrait avoir lieu le 25 mai au Moulin de Rotrou.

Cette action, à la fois originale et prometteuse, démontre, une fois n’est pas coutume, que le Loir est un lien qui unit plutôt qu’une frontière qui divise !

                                                                                                                                                Xavier Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.