Ruillé : la mode au programme du lycée Nazareth

Publié par le 2 décembre 2018 Laissez vos commentaires

Les élèves des classes de 4ème et 3ème participent à des modules d’ enseignement pratique interdisciplinaire (EPI). Chacun doit en choisir quatre au sein de la gamme proposée qui comprend notamment : la mode, la vente, la santé, la radio, le cinéma, la cuisine, etc. Chaque module dure deux heures. Ceux-ci visent, à la fois, à traduire d’une manière concrète des enseignements théoriques tels que la géométrie, par exemple, et à permettre à tous d’acquérir des notions de base.

Jeudi dernier, nous avons pu suivre le module consacré à la mode. Le professeur Mélanie Barelier, a souligné que cette discipline avait suscité un grand enthousiasme puisque dix élèves y étaient inscrits au lieu des sept habituels.

L’objectif du jour était de fabriquer des objets qui seront vendus au Marché de l’Avent organisé par le Lycée le 2 décembre, notamment un petit renne, sympathique compagnon du Père Noël. La première mouture est confectionnée avec du tissu de récupération pour permettre aux jeunes de se faire la main. Les cours ont débuté à la mi-septembre ; si certains élèves connaissaient quelques éléments de base, c’était loin d’être le cas pour tous. Cette diversité a permis aux plus aguerris d’apporter leur aide aux autres. La finalité du cours est d’apprendre à réparer, à coudre des boutons, à « customiser » des vêtements ou encore à fabriquer des objets usuels à partir de patrons. Des machines à coudre, des fers à repasser et divers matériels de base (craie, ciseaux, aiguilles…) sont mis à disposition.

Mélanie Barelier est professeur en éducation sociale et culturelle et en expression artistique et connaissance de la vie locale. Merveilleusement patiente et très pédagogue, Mme Barelier se dépense sans compter pour répondre aux multiples et pressantes attentes de son public. Sollicitée de toutes parts, elle s’efforce de répondre à chacun et de  permettre ainsi à celui-ci de progresser plus rapidement.

Lors des premières séances, les élèves ont appris à broder et à réaliser une trousse de maquillage, décorée ou non. Ils se sont formés également à l’utilisation d’un patron comme d’une machine à coudre ou d’un fer à repasser.

Les jeunes font preuve d’une curiosité et d’une soif d’apprendre insatiables qui se sont traduites par de multiples questions et une fébrilité croissante dans la mise au point de leurs réalisations.

                                                                                                          Sabine Campion

 

Merci de partager cet article 🙂
Tags :

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.