Loir-et-Cher : le Jardin du Plessis-Sasnières et Chaumont en toute liberté pour les habitants du département

Publié par le 21 septembre 2018 1 Commentaire

Le président du Conseil départemental, Nicolas Perruchot, avait convié la presse au restaurant « Le Plessis », à Sasnières, pour annoncer à ses représentants la reconduction de l’opération qui, l’an dernier, avait permis aux habitants du département du Loir et Cher de visiter gratuitement, pendant un mois, le château de Chambord. Le grand succès et les retombées plus que positives de cette action ont conduit Nicolas Perruchot à choisir, en 2018, Chaumont et  Sasnières, sur le thème de « Paysages et jardins ». « Mon objectif est double : permettre aux Loir-et-Chériens de se réapproprier leur patrimoine et  leur permettre d’en devenir ainsi les meilleurs ambassadeurs. » La notoriété du succès de cette opération a été telle que plusieurs présidents de Conseils départementaux ont exprimé le désir de monter une opération semblable.

Nicolas Perruchot (à dr) et Guillaume Henrion

Le Jardin du Plessis-Sasnières, classé « jardin remarquable », est considéré par les amateurs comme « le plus anglais des jardins français ». Ni Rosamée Henrion, sa créatrice, ni sa famille,  fils Guillaume au premier chef, n’ont ménagé les efforts pendant de longues années pour parvenir à ce résultat ! C’est bien grâce à eux que le lieu a conquis une réputation qui dépasse largement le cadre du département !

Pour tenir compte de l’expérience passée et de son succès qui oblige les sites à faire face à des problèmes d’accueil avec lesquels ils ne sont pas toujours familiarisés, l’on demande aux candidats à la visite de s’inscrire par internet sur  « departement41.fr ». Les inscriptions sont  uniquement valables pour une ou deux personnes majeures à l’exclusion des groupes (les enfants de moins de 18 ans sont, de toute façon, admis gratuitement). Chaque personne devra justifier de son domicile dans le département et donner son adresse internet pour recevoir un badge d’accès. Afin de maîtriser le flux des visiteurs, des dates sont proposées ; en cas d’impossibilité d’être présent à la date d’abord convenue, le badge restera valable jusqu’à la fin de l’opération.

Rosamée Henrion, la créatrice du Jardin

Pour ceux qui n’ont pas d’accès internet, le Conseil départemental a installé sur place un système d’inscription par Wifi, toujours sur présentation d’un justificatif de domicile. Le Jardin est ouvert de 10h à 18h  tous les jours sauf le mardi et le mercredi. Pour tout renseignement, il faut joindre par e.mail  chaumont.sasnieres2018@departement41.fr

L’opération doit commencer le samedi 22 septembre et  se terminera le 21 octobre.

Les habitants du Loir-et-Cher pourront visiter plusieurs fois, sans limitation, les deux sites.

Les inscriptions ont déjà débuté et jeudi dernier, on annonçait déjà plus de 500 visiteurs à Sasnières pour le seul week-end, compte non tenu de ceux qui pourraient s’inscrire sur place, ce qui risque de doubler ce total ! Les visites seront libres et chaque visiteur recevra un plan du jardin lui permettant de s’ orienter.

Nicolas Perruchot a fait part de son désir de renouveler ce type d’ opérations jusqu’à la fin de son mandat. Celles-ci devraient contribuer à faire du Loir-et-Cher « un département rural, chic et connecté, capable d’attirer de plus en plus d’investisseurs, ce qui permettrait de procurer des emplois et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour la jeunesse… Il semblerait, a-t-il poursuivi, que l’Etat souhaite créer de grandes métropoles intégrant plusieurs départements ou se substituant même à ceux-ci ; il resterait alors des départements ruraux qui devraient lutter pour survivre alors que ceux-ci peuvent jouer un rôle de trait d’union et favoriser les équilibres, ce qui est d’autant plus important que les collectivités rurales de taille  modeste sont plus réactives que les autres. Le département reste un interlocuteur important des petites communes et joue un rôle significatif d’interface entre elles et les autres échelons administratifs. »

Le président Perruchot a ensuite annoncé son désir d’organiser des visites dans chacun des cantons ; celles-ci devraient commencer dès la fin septembre.

                                                                                                  Xavier Campion

de gche à dr, Claire Granger, Guillaume Henrion, Nicolas Perrucho, Rosamée en Henrion et le nouveau directeur de la communication du CD

Merci de partager cet article 🙂
Tags : , ,

Classés dans :

Un commentaire

  • Le 15 octobre 2018 jacob a écrit :

    Bonsoir,
    les jardins de Sasnières nous intéresse, sommes deux retraités
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.