Lavardin : deux professionnelles de qualité

Publié par le 28 janvier 2019 Laissez vos commentaires

C’est l’heure de la retraite pour Sophie Rillié Quilleré qui occupait le poste de secrétaire de mairie à Lavardin et à Montrouveau ; Sandrine Loiselle lui succède. Le Mille-Pattes a le plaisir de vous les présenter .

Sophie Rillié Quilleré

Sophie Rillié Quilleré, dont le grand-père a été maire de Montoire, a débuté dans la carrière de secrétaire de mairie en 1991 en effectuant des remplacements. En 1993, elle devait rejoindre définitivement la commune de Lavardin, alors dirigée par Pierre Chevigny ; elle a ensuite assuré ses fonctions auprès de Gérard Allaire puis de Hubert Bretheaux avant l’élection de Thierry Fleury en avril 2014. Depuis 1995, elle exerce également sa profession à Montrouveau auprès de Roger Foucher puis d’Yves Dolbeau.

« J’ai beaucoup apprécié la diversité de mon travail qui me permettait d’être en contact avec de nombreuses personnes ; le bureau de la secrétaire de mairie était alors un lieu de rencontres ; celle-ci devait également s’occuper de l’aspect social de la vie de la commune. Au fil du temps et du développement du numérique, cet aspect a tendu à disparaître. »

Sophie fait partie de celles et de ceux dont la carrière a été bouleversée par l’évolution technologique et qui ont fait preuve de grandes facultés d’adaptation leur permettant de devenir des professionnels de haut niveau. Mémoire vivante de la commune, d’une discrétion exemplaire, la jeune retraitée ne laissera que de bons souvenirs aux maires avec lesquelles elle a travaillé et à leurs administrés.

Sandrine Loiselle

Sophie Quilleré sera remplacée par Sandrine Loiselle, un nom bien connu dans le Vendômois où son père, historien réputé, s’occupe des célèbres « Editions du Cherche-Lune », à Vendôme.

Après avoir travaillé dans le notariat pendant 20 ans, cette diplômée d’Histoire, a choisi de s’engager dans une carrière de fonctionnaire territorial où la variété des tâches qui incombent à une secrétaire de mairie l’a séduite. Pour parfaire sa formation, elle a travaillé pendant quatre mois en binôme avec Sophie. « Je suis très heureuse d’oeuvrer à Lavardin et Montrouveau car je suis très sensible à l’histoire et au patrimoine architectural et naturel de cette partie du Vendômois. »

Par ailleurs, Sandrine est administratrice d’un célèbre groupe « Facebook » du Vendômois sur lequel, elle publie matin et soir de remarquables photos de Vendôme qui permettent à chacun  de commencer et de terminer sa journée sur une note poétique et romantique.

                                                                                                    Sabine Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.