La Chartre : tous ensemble pour le Grand Carna’Val du Loir

Publié par le 23 février 2019 Laissez vos commentaires

Le succès remporté l’an passé par le « Grand Carna’Val du Loir » -plus de 400 participants- a amené ses organisateurs à le reconduire cette année sur le thème du « cinéma ». On ne s’étonnera donc pas de retrouver, dans le rôle de « M.Carna’Val du Loir », le célèbre Charlie Chaplin. Parmi les nombreux participants figureront aussi des résidents des EHPAD du canton et du Foyer de vie « Anaïs » à Marçon, les membres de la « Comédie du Loir » et de la « Compagnie des arts » ainsi qu’un collectif de « Batucadas » sarthoises, l’Harmonie de Marçon, les « Echassiers », « Caraïb’Escale », « Castel Danse », un « DJ »… Quant aux décors, ils seront réalisés par les résidents des EHPAD, les enfants de l’accueil de loisirs et les membres de « Génération Mouvement ». Tout le monde est invité à participer et à se déguiser.

 

Le programme reflète la richesse et la variété des participations ; le trajet de la manifestation a été légèrement modifié par rapport à l’an dernier pour minimiser son impact sur la circulation automobile.

Le samedi 23 mars, Michel, le très sympathique agent de la police municipale ouvrira le cortège qui partira du gymnase Guy Lacroix, à 14h30. Rendez-vous est donné à 13h pour le cérémonial du maquillage et de la mise en place. Le défilé entrera dans la ville par la rue de Syke jusqu’à la place de la République (animation musicale par l’Harmonie de Marçon) puis suivra la rue Nationale pour rejoindre la place de l’église, la rue François Coudreux, la place Jeanne Bourin (« Flash Mob » organisé par « Castel Danse ») et revenir à Guy Lacroix. C’est le maire, Jean-Luc Combot, qui remettra les clefs de la ville aux participants. Avant que ceux-ci ne soient conviés à un goûter et à un concours de déguisement, Monsieur Carnaval finira embrasé sur le terrain de Roche Marie. C’est à 17h30 que débutera la soirée animée par un « DJ ».

Pour couvrir les frais de cette animation, une collecte a été lancée sur « Hello Asso » et une subvention exceptionnelle a été demandée aux neuf communes de l’ancien canton.

Afin d’ encadrer le parcours et de répondre aux exigences de la gendarmerie et de la municipalité en matière de sécurité, vingt personnes sont nécessaires. Il s’agit, entre autres, de participer à l’accueil, de régler la circulation, de placer des barrières, etc.

Les personnes qui souhaitent apporter leur concours peuvent s’adresser au Centre social : t.02 43 44 40 97.

                                                                                                 Sabine Campion

Merci de partager cet article 🙂
Tags : ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.